Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Shrek le troisième

Partagez cet article  ›› 
lundi 18 juin 2007, par Julien MEUNIER
imprimer article 

Inutile de présenter le celebrissime ogre de studios DreamWorks pour son troisième opus. Sachez juste que Shrek est de retour avec humour mais un peu lourd.

L’ogre Shrek n’avait pas quitté son marécage pestilentiel et épousé sa chère Fiona pour devenir roi. C’est pourtant ce qui risque de lui arriver après que son beau-père Harold clabote soudain sans crier gare. S’il n’arrive pas à dénicher illico un roi avec l’aide de ses fidèles compagnons, l’Âne et le Chat Potté, Shrek deviendra le prochain souverain du Royaume Fort Fort Lointain. Bonjour les ennuis !
À moins qu’Artie, le cousin loser de Fiona, ne se laisse convaincre de monter sur le trône à sa place. Mais ce paumé a-t-il vraiment l’étoffe d’un roi ?

Un épisode trés attendu donc ! Les péripéties impertinentes de l’ogre dans Shrek ont conquis un très large public et produire une suite qui irait plus loin tenait de la gageure ... mais Andrew Adamson avait réussi à se surpasser lui-même ! Après ça, dificille d’anticiper : a-t-on atteint la limite ? Shrek le troisième sera-t-il dans cette logique encore meilleur ? Malheureusement, le nouveau réalisateur Chris Miller échoue à cet exercice périlleux. Pourquoi ?

Rendons d’abord à César ce qui lui appartient : la qualité technique est toujours présente et le troisième Shrek nous montre toute sorte de nouveaux décors aux couleurs chatoyantes, l’animation est plus fluide que jamais bref les personnages si connus de Shrek prennent quasiment vie à l’écran.

Par contre le scénario, lui, bat un peu de l’aile. Là ou les deux premiers volumes nous emmenaient dans un tourbillon d’aventures sans nous laisser une seule seconde de répit, Shrek 3 a parfois des longueurs, des temps morts ... où l’on ne rigole pas pendant une demi-heure. Un état de fait hautement préjudiciable quand on a vu le final de Shrek 2 !!

Pour finir, si l’idée de détourner un conte de fée pour en faire une "version adulte" a fait mouche et a pu se reproduire, le troisième essai pert son coté subversif. Il ne reste plus que les gags -qui fonctionnent toujours même s’ils ne sont pas renouvellés- et les "reprises" de films et de musique qui font toujours plaisir.

Site officiel

lundi 18 juin 2007, par Julien MEUNIER
imprimer article  Autres articles de Julien MEUNIER | Mots-clés |

Sur le thème : Fiona

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?
Se connecter

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://cinema.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. creations sites internet Rizom